Welcome

Bienvenue sur le site "Ensemble pour nos Enfants".| Visitez aussi : . L'Ange Bleu . Natural Child Project. . Internet-Mineurs

Dernière mise à jour le : 15 Février 2003. Actuellement,

Editos

Nouveau.
24 Octobre 2002
17 Septembre 2002
3 Juin 2002
7 Mai 2002
22 Avril 2002

Lecture

J'aurais voulu être

Informatifs

L'état ne veux pas voir
Manifestation 23/03/02
Pédophilie Imaginaire
Syndrome de West
Pédophiles enfin fichés?
Conséquences des fessées

Explicatifs

Pédophilie sur internet
Chatiment Corporel (màj)
Pédophiles: Violeurs
Pédophiles : B.L.
Tourisme Sexuel
Folie anti-pédophile n°1
La circoncision

Forums

Enfance maltraîtée
Parents / Châtiment
Hacking anti-pédos
Le forum du site
Enfance et école
Général
Divers

Liens

Quellesconnes
La Chaînette
Internet-Mineurs
L'Ange Bleu
Alice Miller
Web Mineurs
Child Focus
S.T.O.P.
Natural Child Project
C.I.D.E.
Fondation des Enfants
Votre site ici ?

Contacts

kero (Webmaster)
VDamien (Webdesigner)
Johnhant (Modérateur)
Fradune (Correcteur)

.:: La circoncision::.

 

 

 

[...] l'enfant se retrouve avec un organe découpé, mutilé, privé d'une protection naturelle pour un endroit particulièrement sensible, bien qu'il se désensibilise avec le temps, tout celà amenant des complications pour l'acte sexuel à l'âge adulte, ou même pour la masturbation à l'adolescence.[...]

La circoncision.
Un rite mutilatoire d'un autre âge.

A l'aube du XXIème siècle, il paraît évident que l'excision est une horreur, à bannir à tout prix de nos pays "civilisés". Comment, dàs lors, justifier l'existence de la circoncision ? Véritable mutilation sous couvert de rite religieux "sacrificiel", ou de motif médical ou hygiénique souvent douteux, cette pratique paraît en effet d'un autre âge dans notre Occident dit civilisé. Le principe, tout le monde le connait : il s'agit tout simplement de priver le pénis - souvent celui des petits garçons - de son prépuce, c'est à dire de la peau recouvrant le gland.

Pour celà, deux manières de procéder : Où bien à l'aide de la chirurgie, sous anesthésie, ou bien "à l'ancienne", méthode plus douloureuse, ne nécessitant pas que l'on vous fasse un dessin ("regarde la marionette", que l'on dit au petit garçon, avant de lui infliger le douloureux coup de rasoir).
Dans les deux cas, le résultat est le même : l'enfant se retrouve avec un organe découpé, mutilé, privé d'une protection naturelle pour un endroit particulièrement sensible, bien qu'il se désensibilise avec le temps, tout celà amenant des complications pour l'acte sexuel à l'âge adulte, ou même pour la masturbation à l'adolescence. Celà peut également engendrer des complexes, comme toujours lorsqu'un enfant se retrouve avec une différence physique notoire, particulièrement concernant un organe qu'ils sont généralement fiers de se montrer et de comparer. Une différence, en plus de la douleur, existe entre la "chirurgie-barbare" et la barbarie pure : c'est le risque d'infection, plus important dans le second cas, et dont les conséquences peuvent être catastrophiques, pouvant parfois aller jusqu'a l'impuissance pure et simple.

Malgré tout celà, et une interdiction légale en France, la circoncision reste tolérée, ici comme ailleurs. Interdiction légale de par le caractère mutilatoire de l'acte et/ou du fait qu'il s'agisse, lorsque ca n'est pas fait par un chirurgien, de pratique illégale de la médecine. Tolérée à grands coups de motifs médicaux, tels des phimosis généralement sortis de nulle-part, surtout, bizarrement, dans les familles juives ou musulmanes (n'y voyez aucun racisme ni antisémitisme, juste un constat d'une réalité), et en tout cas injustifié - bien que pouvant partir d'une bonne intention. Un exemple éloquent de la tolérance générale face à ce phénomène de la circoncision est celui de la circoncision du fils du Grand Rabbin de France, monsieur Joseph Sitruk, à laquelle a assisté... Monsieur Jacques Chirac, Président de la République Française en personne. Il n'est probablement pas venu assister à la suppression d'un phimosis...

En matière de tolérance, le seul pays occidental à faire exception est la Suède, qui a décidé d'une série de mesuresr devant, à terme, interdire "véritablement" la circoncision. Après les chatiments corporels, c'est la seconde fois que ce pays très avant-gardiste prends une mesure capitale et se pose en pionnier pour un plus grand respect de l'enfant. Les associations juives crient à l'atteinte à la liberté de culte.... c'est un peu comme si une association d'une religion prônant le sacrifice humain criait à l'atteinte à la liberté de culte en parlant de l'interdiction du meurtre : la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, et les autres, c'est aussi les enfants.
Pendant ce temps, après avoir pendant de (trop) nombreuses années circoncis tous les enfants naissant sur son territoire, pour des motifs pseudo-hygiéniques en réalité injustifiés (nous y reviendrons dans un autre article), les Etats-Unis feraient en ce moment un "virage à 180°" quand à la circoncision.

Hors des motifs rligieux d'autant plus douteux que la pluspart du temps, remontant à des croyances ignorées et ne correspondant plus à rien pour les "parents-circonciseurs", à tel point que les musulmans ignorent pour la pluspart qu'en réalité, on peut pratiquer l'Islam sans subire la circoncision, hors des motifs médicaux hautement contestés par nombre de pédiatres ou de médecins, constatants que l'immense majorité des phimosis et des adhérences disparaissent d'elles-même avant l'âge de dix-huit ans, hors des motifs hygiéniques, jamais justifiés, on peut se demander quel est l'intêret d'un tel acte, et même supposer qu'au fond, il ne s'agit ni plus ni moins que d'un moyen de s'intéresser aux pénis des petits garçons en toute bonne conscience. Sans parler de perversité, on peut tout de même s'interroger sur le "spectacle" auquel des gens viennent assister, et qui consiste en un découpage de pénis, spectacle qui qui consiste également souvent en une grande fête, pendant que le petit garçonnet auquel on n'a pas demandé l'avis souffre et saigne dans l'indifférence générale.

Mais bon, c'est "plus propre" ou "pour éviter un phimosis temporaire", ou mieux : "parce que Dieu l'a voulu". Alors ca n'est pas comme s'il n'y avait aucune raison valable... si ?

La NewsLetter



S'abonner
Se désabonner

Sondage

Recherche


Entrez le mot que vous souhaitez rechercher :

Respecter les majuscules/minuscules


 

Recommander le site


Conseillez EPNE à un ami
Votre prénom :

E-mail de votre ami :

Haut

Accueil | Edito | Infos | Explics | Forums | Liens | Contacts

Le design du site est "©VDamien 2001-2002".

Toutes les parties de ce site écrites, dessinées, inventées par les Webmasters et les membres du site sont libres de droits. Il n'est pas impossible que certains éléments appartenants à des tiers soient déposés par leurs auteurs et de reproduction interdite. Conformément à la loi du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous possédez un droit d'accés et de rectification des données personelles vous concernant. Numéro d'enregistrement à la Comission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) : 801369.