Welcome

Bienvenue sur le site "Ensemble pour nos Enfants".| Visitez aussi : . L'Ange Bleu . Natural Child Project. . Internet-Mineurs

Dernière mise à jour le : 2 Octobre 2003. Actuellement,

Editos

Nouveau.
24 Octobre 2002
17 Septembre 2002
3 Juin 2002
7 Mai 2002
22 Avril 2002

Lecture

J'aurais voulu être

Informatifs

L'état ne veux pas voir
Manifestation 23/03/02
Pédophilie Imaginaire
Syndrome de West
Pédophiles enfin fichés?
Conséquences des fessées

Explicatifs

Pédophilie sur internet
Chatiment Corporel (màj)
Pédophiles: Violeurs
Pédophiles : B.L.
Tourisme Sexuel
Folie anti-pédophile n°1
La circoncision

Forums

Enfance maltraîtée
Parents / Châtiment
Hacking anti-pédos
Le forum du site
Enfance et école
Général
Divers

Liens

Quellesconnes
La Chaînette
Internet-Mineurs
L'Ange Bleu
Alice Miller
Web Mineurs
Child Focus
S.T.O.P.
Natural Child Project
C.I.D.E.
Fondation des Enfants
Votre site ici ?

Contacts

kero (Webmaster)
VDamien (Webdesigner)
Johnhant (Modérateur)
Fradune (Correcteur)

.:: Les éditos ::.

12 Septembre 2002

EDITO
Les sombres dessous du Bouclier.

Lorsque j'ai lancé Ensemble pour nos Enfants, je m'attendais à me faire mettre des batons dans les roues par les pédophiles. Mais jamais je ne m'étais imaginé que ce serait d'autres associations anti-pédophilie, visiblement me voyant comme un concurrent, qui le feraient. Je n'aurais encore moins imaginé que ce serait une association trés médiatisée et que je respectais, et qu'elle le ferait de manière illégale, utilisant sans vergogne la diffamation et la calomnie.
En effet, celà fait déja un moment que j'avais remarqué que l'association Le Bouclier, et son président Mr Bernard Valadon, se conduisait de manière fort étrange, envoyant des piques acerbes dans ces articles ou éditos, a des personnes citées de manière non-nominative, mais sur qui l'identité ne faisait pas de doute (pour exemple, euh, moi)
Mais récemment, il est allé encore plus loin, décidant de faire dans la rumeur, la désinformation, et le mensonge. "Arrêt sur image" l'avait déja dénoncé (http://www.lacinquieme.fr/asi/003387/49/18158.cfm) il y'a un moment, Mr Valadon a décidé de ne pas en tenir compte et de continuer sur sa lancée. Ainsi, nous pouvons lire sur son site, dans un article:

Site "pour nos enfants"
L´un des co-auteur de ce site qui fait abondamment référence au Bouclier est un pédophile connu, et l´auteur principal qui, sur différents forums s´en prend au Bouclier et à son président en termes diffamatoires, déclare: "je ne suis pas spécialement anti relation -de15/adulte". C´est justement ça être pédophile.

Voilà l'article en question : mise à jour (16 Septembre 2002) : L'article a été supprimé et remplacé par un article de propagandeà la limite de la manipulation. Il me paraît inutile de mettre le lien vers ce nouvel article propagandiste du style "on fais ("faire à la gendarmerie" quand on lis entre les lignes, ndlr) plein de trucs, donnez nous de l'argent".


Et desfois que Mr Valadon, suite à cet article, s'autocensure (mise à jour 16/09/02 : ca a été le cas), comme il a l'habitude de le faire, nous vous donnons les captures d'écrans, ce qui est légal, puisque photos d'informations affichées publiquement :

Article 372 (1) - Article 372 (2) - Article 372 (3)

(Mise à jour 17 Septembre 2002 : Nous avons retrouvé un article du Bouclier qui semble nous montrer ce qu'il a, en partie, contre nous tous. Vu qu'il ne s'est pas gêné pour recopier un de mes articles sans l'autorisation de qui que ce soit, je ne vais pas gêner pour vous montrer ce fameux article, que j'ai placé sur le serveur (comme ça Le Bouclier n'en a pas contrôle) :
http://www.pour-nos-enfants.com/bouclier/LeBouclier-antiquidialoguent.htm)


Voyez-vous celà. VDamien serait donc un pédophile connu (je demande des preuves, Mr Valadon), et moi je serais un pédophile également, sous prétexte que je ne suis pas spécialement anti relation -de15/adulte. Monsieur Valadon devrait ouvrir un dictionnaire, il découvrirait que la pédophilie n'est autre que l'attirance sexuelle envers un enfant prépubère. Rien à voir avec la tolérance qu'un adolescent de 18 ans (un adulte donc), puisse avoir une relation sexuelle avec une jeune fille de 14 ans et 11 mois par exemple (donc une enfant de moins de 15 ans). D'autant que je suis moi-même âgé de quinze ans, et que si mes attirances sexuelles ne regardent pas Mr Valadon, il peut déja se rassurer : les enfants prépubères ne m'excitent pas plus que les vieux séniles de 80 ans, et je ne suis pas gérontophile. Selon la loi du 29 Juillet 1881 sur la liberté de la presse, donc:

CHAPITRE IV : DES CRIMES ET DELITS COMMIS PAR LA VOIE DE LA PRESSE OU PAR TOUT AUTRE MOYEN DE PUBLICATION.
Paragraphe 3 : Délits contre les personnes.
Article 29


Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation . La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l'identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.
Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure .

CHAPITRE IV : DES CRIMES ET DELITS COMMIS PAR LA VOIE DE LA PRESSE OU PAR TOUT AUTRE MOYEN DE PUBLICATION.
Paragraphe 3 : Délits contre les personnes.
Article 32
Modifié par Ordonnance 2000-916 19 Septembre 2000 art 3 JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002.

La diffamation commise envers les particuliers par l'un des moyens énoncés en l'article 23 sera punie d'une amende de 12000 euros.
(...)
En cas de condamnation pour l'un des faits prévus par l'alinéa précédent, le tribunal pourra en outre ordonner :
1° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-35 du code pénal.

CHAPITRE IV : DES CRIMES ET DELITS COMMIS PAR LA VOIE DE LA PRESSE OU PAR TOUT AUTRE MOYEN DE PUBLICATION.
Paragraphe 3 : Délits contre les personnes.
Article 33
Modifié par Ordonnance 2000-916 19 Septembre 2000 art 3 JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002.

(...)
L'injure commise de la même manière envers les particuliers, lorsqu'elle n'aura pas été précédée de provocations, sera punie d'une amende de 12000 euros.
(...)
En cas de condamnation pour l'un des faits prévus par l'alinéa précédent, le tribunal pourra en outre ordonner :
1° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-35 du code pénal.

Voilà, rien qu'en ce qui me concerne, ce qui attends Mr Valadon pour son article.


Mais celui-ci ne s'arrête pas là, puisqu'il y dénonce également le site quellesconnes.com pour son dossier anti-pédophilie de manière assez outrageuse, allant jusqu'a accuser la webmistress de collectionner et d'affectionner les photos pédophiles. Celà s'appelle de la diffamation, tout comme le reste de son article d'ailleurs, et peut lui coûter 12000 Euros d'amende, au regard de la loi sur la liberté de la presse. Nous noterons toutefois que cette idée sur quellesconnes.com d'afficher des photos mosaïquées d'images pédophiles, provient de l'association Action Innocence Genève, laquelle non-seulement n'a pas été attaquée par Le Bouclier, mais a en plus figuré en première page du site, comme "le site du jour". Etrange, n'est-il pas ? Quellesconnes.com n'est pas la seule victime, car l'Ange Bleu en prends pour son grade, toujours par des rumeurs et de la désinformation, de même que l'Action Blanche, la Marche Blanche Suisse (qui n'est autre que l'association qui organise la manifestation "Marche Blanche" partout à travers la suite, manifestation autrefois organisée en France par Le Bouclier lui-même), le forum Agora, ou encore l'association "Innocence en Danger".
Mais cet article n'est pas le seul à critiquer diverses associations, et en fouillant un peu le Bouclier, nous pouvons lire que tant de beau monde que l'UNICEF, l'UNESCO, la LDH, France 2, Gallimard, Liberation, Le Figaro, AOL, Microsoft, Canal+, j'en passe et des meilleures, seraient pédophiles, ou aideraient les réseaux pédophiles. L'UNICEF, un réseau pédophile ? Un réseau pédophile qui en a fait bien plus pour les enfants que Mr Valadon, en tout cas.

Nous remarquerons par ailleurs, que si Mr Valadon sait critiquer amèrement, il se garde bien de faire de la publicité pour les associations qui en auraient besoin... par peur de voir qu'elles en font plus que lui ? Ainsi, le CIDE (Comité International pour la Dignité de l'Enfant), situé à Genève, actuellement dans la mouise, ne bénéficie pas du moindre soutien du Bouclier. Il faut dire que contraîrement au Bouclier, le CIDE ne se contente pas de faire des articles agressifs, et que celà peut déranger, montrer le mauvais exemple.

Notons par ailleurs que lorsque Le Bouclier ne peut attaquer quelqu'un ou quelque chose en l'accusant de pédophilie, alors il joue régulièrement la carte de "l'inactivisme"... Mais... et Le Bouclier ? Qu'a-t-il fait ? Pour l'instant, la SEULE chose véritablement UTILE dans le domaine de la pédophilie, opérée par Le Bouclier, fut un dépot de plainte il y'a six ans, qui n'a pu finalement donner quelque chose que parce que les autorités compétentes ont travaillé. C'est bien peu, au regard de l'argent demandé et emprunté par Le Bouclier, et celà ne justifie pas un hébergement haut de gamme a un prix exhorbitant chez Absolight, quand un hébergement chez OVH ou Online suffirait probablement. En effet, le nombre de visites sur le site du Bouclier n'est pas si significatif que celà, tel que les montres ces quelques statistiques ci-dessous.

Statistiques (1) - Statistiques (2)

Que tirer de ces statistiques ? Eh bien qu'il y'a plus de visiteurs que de pages vues, ce qui est évidemment strictement impossible puisque théoriquement, un visiteur voit au moins une page. Ainsi, Le Bouclier grossit ses statistiques, et le nombre de visites est lui aussi grossis.
En plus de mentir et de diffamer, il semble donc que Mr Valadon triche, et trompe ses adhérents. Ou alors, c'est qu'il ne sait pas régler son serveur ? Assez amusant de la part de la personne qui se plaisait tant à critiquer le gouvernement pour leurs difficultés à régler le serveur du site internet-mineurs.
Mais revenons à nos moutons et à l'inactivisme : Monsieur Valadon se permet souvent de critiquer l'inactivisme de nombreuses associations, et l'absence de bilans... En attendant, nous, nous attendons toujours le Bilan Financier du Bouclier, afin de savoir où est parti tout l'argent des adhérents et des donateurs, si ce n'est dans un hébergement hors de prix et dans des disques dûrs servant, à ce qu'il paraît, a emmagasiner des images et sites pédophiles. (collection ? Mr Valadon ferait-il ce qu'il critiquait chez quellesconnes ? Allez savoir...). Quand au bilan d'action, Mr Valadon oublie de dire que personne n'a a justifier de ses actions lorsqu'aucun don n'est demandé (tel que c'est le cas pour l'Action Blanche), pourquoi en serait-ce autrement ? Nous faisons ce que nous voulons de nos associations, tant que nous ne trompons personne. Pour ce qui est d'Ensemble pour nos Enfants, je rappellerais tout de même que nous ne sommes pas une association type loi de 1901, mais un site internet indépendant fait dans l'unique but de nous permettre de nous exprimer sur le sujet de la pédophilie, sans devoir épouser des idées d'autres associations qui ne nous conviennent pas.. Par conséquent, nous n'avons pas a donner de bilan d'action à qui que ce soit, car toutes les actions que je ou que nous faisons pour les enfants, n'ont rien à voir avec le site, qui n'est pas rattaché à une association. Nous agissosn donc à titre personnel et non associatif. Enfin si celà intéresse monsieur Valadon, qu'il sache que je fais des choses pour les enfants, pleins de choses, mais que contraîrement à lui, je ne passe pas mon temps à m'en auto-congratuler sur internet ou dans les médias, qui, sembleraient-ils, ne voudraient plus entendre parler de l'association de Monsieur (ce qui est compréhensible vu qu'ils se font tous plus ou moins traîter de pédophile par ladite association.)

J'aimerais, tant que j'y suis, vous compter une petite anecdote. Surfant sur un site de sécurité informatique (ZataZ) et voyant une grande publicité qui y était faite pour Le Bouclier (en échange duquel un lien vers ZataZ est présent en bas du site du Bouclier... notez l'intêret pour la cause des enfants de placer un lien vers un site de sécurité informatique, ou plutôt d'actualité sur le hacking et le cracking, pour être franc, mais passons...), j'avais prévenu du comportement étrange du Bouclier le webmaster, lequel m'avait répondu que "Mr Valadon était un ami". Aprés quelques échanges de mails, le webmaster de ZataZ m'a demandé de créer un dossier sur la pédophilie sur internet (dossier qui est maintenant sur le site, partie articles explicatifs), ce que j'ai fait. Je n'avais pas apprécié que mon pseudonyme ne soit affiché nulle-part, mais j'avais encore moins apprécié qu'a la fin de l'article, sur ZataZ, une mention "merci à Mr Valadon, le bouclier, pour ses précieux conseils", aie été ajouté. Mais j'avais laissé passer.
Mais il y'a quelques jours, que vois-je sur le site du Bouclier ? Quelquechose de fort étrange : mon article. Eh oui, étant marqué nulle-part mon pseudonyme, le Bouclier n'a pas su que cet article venait de moi et l'a recopié.
Ceux qui ont suivi ont déja compris le burlesque de la situation : imaginez un site me traîtant de pédophile, afficher mon article. Ils affichent donc pour leur compte l'article d'un "pédophile". Sur un forum réservé à la discution entre pédophiles et anti-pédophiles (et forum détesté de Mr Valadon, qui s'oppose a toute forme de discution avec les pédophiles, et qui n'hésite d'ailleurs pas à traîter de "complices" ceux qui discutent avec les pédophiles), j'ai posté la nouvelle, me moquant ouvertement de Mr Valadon. Une petite heure plus tard, l'article avait déja été mystérieusement retiré du site du Bouclier. Ainsi, Mr Valadon ou le Webmaster du Bouclier (si ce n'est pas le même), lirait le forum (nommé pédagora) tant destesté. Malheureusement pour lui, des pages html ont étés sauvegardées, et en voici une :

Article ZataZ / Kero / Bouclier

Notons au passage que cette histoire a entamé un échange de mail avec le webmaster de ZataZ, qui s'est alors rétracté, et qui "d'ami de Valadon", n'est devenu qu'un "adhérent du Bouclier", qui, selon ses dires, ne lirais pas le contenu du site représentant l'association dont il est membre.

En conclusion, quest-ce que le Bouclier ? Sauf preuve du contraîre, c'est une association qui triche, qui diffame et injurie, qui se laisse aller à la rumeur et à la désinformation, qui critique ce qu'il fait lui-même, qui ment (en disant qu'ils ne font que du légal, ce qui est absolument faux, puisqu'entres autres, ils diffament, ce qui est condamné par la loi sur la liberté de la presse), qui ne fais que peu d'actions au regard de l'argent qu'ils semblent pomper, et de la grosse tête qu'ils ont pris, et se contente d'agresser tout le monde à travers articles et éditos que j'ai du mal à considérer comme autrement que lamentables, et qui en plus, représente un danger pour l'enfance, monopolisant argent et énergies pour quasiment du vent, et semblant pousser tous les pédophiles a l'acte, puisque même ceux qui ont décidé une bonne foi pour toute de maitriser leur pulsion et de ne jamais toucher à un enfant, sont considérés comme des "violeurs d'enfants" par l'association, de même que tous ceux qui seraient complice (en étant d'accord avec certaines choses sur eux, en leur trouvant des qualités, ou simplement en discutant avec eux comme si c'était... comme si c'était des êtres humains !)...
Alors il est temps de dénoncer cette association qui se croit visiblement tout permis, et je vous le dis, Mr Valadon, (puisque, pour les autres lecteurs, sachez que Mr Valadon me lit : en réalité sa source première d'information semblent véritablement être les sites et forums qu'il dénigre et dont il pense que l'existence ne devrait pas être) je n'ai pas peur de vous, mais vous, vous avez intêret à vous calmer, parce que de plus en plus de monde vous déteste, y compris chez ceux qui luttent contre la pédophilie, et dans les médias (à tel point que la seule personne qui a consentie à vous interviewer n'est autre qu'une membre du Bouclier... Le Bouclier interviewe Le Bouclier. Quelle belle preuve de mégalo, d'autant que dans l'interview, Mr Valadon a le toupet de dire que sa personne n'a pas d'importance dans l'association, ce qui est d'autant plus amusant que ce qui illustre ledit interview est une belle photo de cette personne "sans importance"), et que ca risque de continuer en ce sens. Quand aux autres, je vous conseille une prudence absolue envers cette association qui semble avoir tous les défauts (je ne les ai d'ailleurs pas tous révélés, certains devant rester secrets pour des raisons légales, mais, croyez-le, ne sont pas des moindres), et dont nous attendons toujours la publication du bilan financier.

A bon entendeur...

Kero.

[Réagissez sur le forum]

 

La NewsLetter



S'abonner
Se désabonner

Sondage

Recherche


Entrez le mot que vous souhaitez rechercher :

Respecter les majuscules/minuscules


 

Recommander le site


Conseillez EPNE à un ami
Votre prénom :

E-mail de votre ami :

Haut

Accueil | Edito | Infos | Explics | Forums | Liens | Contacts

Le design du site est "©VDamien 2001-2002".

Toutes les parties de ce site écrites, dessinées, inventées par les Webmasters et les membres du site sont libres de droits. Il n'est pas impossible que certains éléments appartenants à des tiers soient déposés par leurs auteurs et de reproduction interdite. Conformément à la loi du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous possédez un droit d'accés et de rectification des données personelles vous concernant. Numéro d'enregistrement à la Comission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) : 801369.